Livraison de Fleurs sur Bordeaux et sa Région
☎ 05 56 37 08 99
Accueil TEL du Lundi au Vendredi 9h-18h
Livraison du Lundi au Samedi
Commande en ligne 24h/24h
Commandez aujourd'hui avant 19h pour une livraison demain (sauf dimanche) dès 8h30 sur Bordeaux et sa région uniquement.

Comment se souvenir du défunt : solutions actuelles

Après un décès, comment continuer à se souvenir du défunt ? Et quand le défunt a choisi la crémation, que faire des cendres ? Jardin du souvenir, plantation d’un arbuste ou arbre de mémoire, livre de souvenirs nous vous présentons toutes les solutions qui existent pour se souvenir du défunt.

Le jardin du souvenir, un endroit dédié au souvenir du défunt 

 

Après la crémation, cette technique funéraire par laquelle le corps d’un défunt est brûlé et réduit en cendres, les cendres peuvent être dispersées dans le jardin du souvenir de la commune. Aménagé dans le cimetière municipal, ce lieu collectif est généralement représenté par quelques mètres carrés au sol dans le cimetière.  

Fonctionnement du jardin du souvenir 

 

L’organisateur des obsèques est en charge de l’urne cinéraire (qui contient les cendres). Il la transmet ensuite à un responsable des services funéraires, qui va se charger de les disperser en retournant l’urne au-dessus du jardin du souvenir. 

Il existe aussi une autre solution pour disperser les cendres, qui est peu utilisée, le dispersoir. Le maître de cérémonie balance doucement le dispersoir, une urne dont le fond s’ouvre partiellement, qui libère les cendres petit à petit. 

 

Pour avoir le droit de répandre les cendres de votre défunt dans le cimetière de la commune, il faut en avoir fait la demande au préalable auprès des services administratifs de la mairie. Après avoir obtenu leur autorisation, vous devrez verser une somme comprise entre 50 et 100 €. Pour cette somme, vous vous acquittez des droits d’utilisation du cimetière et vous obtenez aussi une plaque de marquage au nom de votre proche défunt. 

 

L’intérêt du jardin du souvenir est que les familles disposent d’un lieu de recueillement.  

Éléments du jardin du souvenir

 

Le jardin du souvenir se compose généralement d’un espace de dispersion des cendres, avec des galets et des bordures qui le délimitent, d’une signalétique avec des stèles et une vasque pour enfouir les cendres si vous préférez cette solution à la dispersion.  

 

Les arbres de mémoire, un lieu de mémoire en pleine nature 

L’arbre de mémoire, la nature comme écrin

 

Une autre alternative, qui a vu le jour il y a quelques années, pour répandre les cendres de la personne défunte est de le faire dans une forêt ou un bois dédié spécialement à cet effet. 

Concrètement, les cendres sont déposées au pied d’un arbre que le défunt a sélectionné avant sa mort ou choisi par la famille après le décès. L’urne cinéraire, que l’on aura choisie biodégradable, est enfouie au cœur des racines. 

Cet arbre de mémoire va porter le nom du défunt et sert de lieu de recueillement pour les proches qui restent.

Les cimetières écologiques, un lieu de vie avant tout

 

Souvent, les arbres sont accompagnés de fleurs de deuil afin d’égayer la présence des visiteurs. Certains sont décorés avec des carillons, des rubans colorés ou d’autres ornements. 

Cette atmosphère paisible et proche de la nature aide les personnes endeuillées à vivre leurs moments difficiles avec plus de sérénité. L’environnement naturel apaisé leur permet de se reconstruire. Ici, pas de pierre à outrance, la minéralité et les pierres tombales sont remplacées par une atmosphère pleine d’éléments vivants et changeants. 

Combien coûte un arbre de mémoire ? 

 

La dispersion des cendres dans ces lieux est gratuite, mais certaines associations proposent aux personnes qui en ont besoin diverses prestations. Elles peuvent accrocher une plaquette commémorative sur un arbre (pour la somme de 250 euros) ou acheter l’arbre (cela peut être un cerisier du Japon, un érable ou encore un pin) qui représentera le défunt. Le choix est varié et permet d’adapter le végétal à la personnalité de la personne disparue. L’achat de l’arbre peut coûter jusqu’à plusieurs centaines d’euros. Le coût va dépendre de la concession que vous choisissez : un contrat de 15 ans est de 1 100 € et cela peut aller jusqu’à 3 900 € pour 90 ans. 

 

On peut également acheter un arbre mémoire de vie qui sera destiné non pas à une personne, mais à une famille au complet. C’est le cas notamment avec les services proposés par l’association “ Les arbres du souvenir “, qui possède 11 hectares de bois en Belgique. 

 

En France, un parc cinéraire accueille les cendres de vos disparus en Maine et Loire. L’intérêt de ce parc est qu’il permet de préparer une cérémonie d’adieu sur place, et ainsi de rendre un dernier hommage à la personne disparue.

 

Planter un arbuste, pour entretenir le souvenir du défunt 

 

Planter un arbre commémoratif est une excellente idée pour perpétuer le souvenir du défunt, mais ce n’est peut-être pas à la portée de tout le monde. Et la personne disparue a peut-être exprimé le souhait de demeurer dans un cimetière classique, pour reposer à côté de sa famille. Alors, comment faire pour se souvenir du défunt si on ne peut pas se déplacer régulièrement au cimetière ? 

Offrir un arbuste ou une plante pour un décès est une alternative aux fleurs qui peut très bien remplir ce rôle. Rosier, pommier miniature, agrumes, tout est possible. Vous pouvez le planter en pleine nature si vous disposez d’un jardin ou dans un pot sur un balcon. Tout dépendra du climat de la région dans laquelle vous vivez et, dans le cas d’une plantation en pot, de l’exposition de votre balcon. 

Le fait de planter un arbuste juste après un décès permet à la personne endeuillée de voir que la vie continue et de penser à son cher disparu avec tendresse. L’arbuste souvenir témoigne des liens qui nous unissaient à la personne décédée et honore sa mémoire. 

Un livre qui rassemble les bons moments

 

Tout comme il existe des livres de naissance pour garder les souvenirs de bébé, on peut aujourd’hui réunir des photos, des anecdotes et des témoignages sur la vie du défunt pour les réunir dans un beau livre. Ce livre, réalisé avec l’aide des amis, des collègues ou des proches du défunt, constitue un cadeau très émouvant pour les membres de la famille de la personne disparue. Le site “ uneroseblanche.fr “ vous propose de vous aider à rassembler tous les éléments nécessaires à la réalisation de ce superbe cadeau. 

 

Vous connaissez maintenant plusieurs solutions pour se souvenir du défunt. Il ne vous reste plus qu’à choisir celle qui vous convient le plus selon votre situation et vos convictions. Pour une logique écologique, la forêt du souvenir, ou pour plus de proximité, un arbuste dans votre environnement proche. 

 

Ces conseils pourraient également vous intéresser

Découvrez notre choix de textes à lire pendant les obsèques

On vous a demandé de contribuer aux obsèques d’un ami en lisant une œuvre pendant la cérémonie ? Mais, pour ne pas commettre d’impair, vous voudriez savoir quels sont les textes à lire pendant les obsèques ? Nous vous donnons dans cet article plusieurs pistes et exemples de textes qui apporteront une touche personnelle à votre intervention.

Rédigez vos directives anticipées et soyez rassuré sur votre fin de vie

Même si vous ne souffrez pas d’une maladie grave, il peut être rassurant d’écrire ses directives anticipées pour s’assurer du respect de ses dernières volontés pour les soins en fin de vie. Retrouvez nos conseils pour les écrire clairement.